D'abord rêvé puis envisagé, c'est grâce à l'appui de Marie que cette balade en catamaran a pu commencer.

Espagne, Portugal, Baléares, Corse, Sardaigne, Sicile, Italie , Grèce, ... Caraïbes pour l'instant, nos mouillages et rencontres à bord de Mr Happy (un Outremer 50 light) sont un vrai plaisir, Bien sur, quelques coups durs parfois, mais vraiment en minorité, je conseille à chacun de tenter l'aventure...

"Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine… elle est mortelle. »

Paolo Coelho

lundi 9 juillet 2018

L'heure du retour

au repos pour 4-5 mois

entre lézard et iguane...

et en famille

la mode en ce moment, on porte le + long possible, 
à cause des moustiques




jeudi 5 juillet 2018

Y-at-il un vaccin Docteur ?

Dès ma 1ère plongée en Février dans les belles eaux du Bélize, j’avais aperçu des petites cloques sous l’antifouling; donc plusieurs raisons m’ont été émises, antifoulings incompatibles entre eux, avec l’eau douce… ou encore « osmose ». 
Mais qu’est ce que l’osmose sur un bateau ?
L’osmose est un phénomène physico-chimique dû au vieillissement des coques polyester. Le Gelcoat (la couche blanche) perd son étanchéité, de minuscules cloques apparaissent et se remplissent d’eau d’où une hydrolyse de la résine et sous la pression la cloque éclate et la fibre de verre rentre donc en contact direct avec l’eau de mer.
Sincèrement je redoutais ce cas d’osmose car le traitement est assez lourd.
Donc dès la sortie du cata, on perce les bulles et on sent : une odeur de vinaigre ! c’est de l’acide acétique, et c’est bien un début d’osmose. Pépère Happy est dans ses 20 printemps et nous fait une petite crise…
Comment traiter l’osmose ?
Le principe, enlever l’humidité du matériau, donc retirer le gelcoat, puis appliquer un nouveau bouclier imperméable et inaltérable.
  1. Décapage du gelcoat,
  2. Séchage du stratifié
  3. application du nouveau bouclier étanche
Coup de bol (si l’on peut dire), les chantiers de Trinidad ont de bons pros connaissant les travaux sur les bateaux depuis de longues années, ils peuvent avoir très rapidement des produits techniques depuis les USA, et le temps chaud favorise le séchage !


Donc nous voilà partis pour « peler » les coques de Mr Happy avec Cow et son rabot spécial, ensuite 4-5 mois de séchage, puis à notre retour l’application du fameux bouclier. 
Le boulot de pelage est impeccable, bruyant mais d'une superbe régularité.
Ainsi, on sera tranquille pour un bon bout de temps.

environ 2h pour une 1/2 coque

Marie en photo dans un article de presse sur les bobos en mer...




mardi 3 juillet 2018

Chaguaramas- Trinidad

Au Sec ! Cela faisait plus de 2 ans que les coques de Mr Happy n’étaient pas sorties hors de l’eau… et ça va lui faire du bien !
Donc jolie sortie (sur une remorque) très pro, puis petite ballade à travers tout le chantier Power Boats pour enfin être calé sur ses bers pour 5 mois.
Rarement vu un chantier aussi professionnel; horaires respectés, disponibilités du personnel, logistique impressionnante (il y a des escaliers dispo pour monter-descendre du cata, un ber pour l’annexe, un camion-poubelle qui passe 2 fois par jour, du personnel toujours présent et à votre écoute pour n’importe quelle demande (tréteaux demandés et livrés en 1/4h chrono), un service de sécurité impressionnant ( 1/2 douzaine de vigiles  + vidéos), l’eau et l’électricité gratuites et à volonté, il manque en fait une piscine histoire de se rafraichir à partir de 11h, le moment des 35° à l’ombre…
Bon, 35° oui mais la piscine déborderait peut être… nous avons eu dimanche dernier une journée de pluies très très très virulentes, impressionnant ! Pourtant, nous en avions eu de l’eau au Guatemala, mais là, c’était bien pire.

Côté surprise, sans en être vraiment une, un début d’osmose que l’on va traiter afin de résoudre ce problème courant sur les vieux bateaux; Pépère Happy arrive à ses 20 ans, et les 2 ans sans sortie au sec ( dont 8 mois dans l’eau douce) n’ont pas du arranger les choses. Le problème est connu, le remède efficace, « Yapluka » car dans 10 jours nous rentrons en France !
petite pause ...

calage

sortie

double traction pour remorquer Pépère

ça bouchonne derrière,
 pourtant nous ne sommes pas sur le pépriph

vue de haut

et en bas Marie

Top services dans cette marina