D'abord rêvé puis envisagé, c'est grâce à l'appui de Marie que cette balade en catamaran a pu commencer.

Espagne, Portugal, Baléares, Corse, Sardaigne, Sicile, Italie , Grèce, ... Caraïbes pour l'instant, nos mouillages et rencontres à bord de Mr Happy (un Outremer 50 light) sont un vrai plaisir, Bien sur, quelques coups durs parfois, mais vraiment en minorité, je conseille à chacun de tenter l'aventure...

"Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine… elle est mortelle. »

Paolo Coelho

vendredi 2 août 2019

Quelques nouvelles et aventures…


Notre programme estival est assez simple; 1 appart à repeindre en Angleterre, un tour de France pour revoir les amis et famille, puis à nouveau un appartement à refaire entièrement, et pas que de la peinture…. 
Pour l’instant seules les peintures (fraiches) du 1er ont été rondement menées…. Le plus difficile a été de revenir en France; la compagnie aérienne Flybe ayant eu la bonne idée de nous annuler notre vol 1/2 heure avant l’embarquement ! 
Soit, prenons le prochain vol !
mais le prochain est 48h plus tard, heureusement que nous avions le gite et le couvert à 60kms de l’aéroport….
Mais tout finit bien, et 48h plus tard, nous sommes enfin  de retour.
J’en profite pour commencer à regarder notre prochaine saison qui va durer bien plus longtemps car nous allons changer d’océan, avec une traversée de 3-4 semaines du Pacifique.
Equipiers, pas d’équipiers ?
Changement des batteries de services ?
Nouveau radar ? le notre étant HS et sur une grande traversée, ça peut servir.
Sans compter la liste de pièces de rechange à prévoir pour une bonne traversée, sachant qu’en principe, ce qui tombe en panne, ben on a pas la pièce justement….

Bon, c’est l’heure de prendre la route vers l’ouest….
canicule en Angleterre, on se met à l'ombre...

et on a pas peur ...



le diesel plus cher que l'essence, une solution pour limiter la pollution en ville

la bonne nouvelle du jour...
surtout quand leur slogan est 
"plus rapide que la route ou le rail" !!!

4000 kms....







lundi 8 juillet 2019

1 mois deja que nous sommes à terre,

et le temps est passé vite… Heureusement car dès que le planning s’allège, il me tarde de reprendre nos aventures…
Remarquez, cela permet aussi de faire le point et de recharger les envies, les projets; et ce n’est pas ce qui manque !
Notre sac « retour à bord » de matériel pour le cata est deja bien rempli, notre installation dans notre petit appart en plein coeur de Mâcon s’est bien passée et à vrai dire, cet appart au calme est parfait, nous avons meme un clic-clac pour les visiteurs !

Le planning de notre stand-by se met en place doucement mais surement, (merci à nos filles de s’occuper de la phase « travaux manuels »…! ), et déjà nous voyons nos excursions à travers l’hexagone se profiler … 









dimanche 26 mai 2019

Au sec ! et au boulot...




nous sommes revenus à notre chantier sur Trinidad, presque à la même place que l'an dernier...
+ de 35° sans air, difficile de s'activer, mais "l'hivernage" du cata avance tout de même.



samedi 25 mai 2019

Au revoir Union, Bonjour Charlotteville !

La saison se termine bientôt, la date de mise au sec de Mr Happy est fixée, il nous faut donc nous rapprocher de Trinidad, mais avant nous souhaitons découvrir l’ile de Tobago, située au nord-est de Trinidad.
Une navigation de plus au près, cap au sud-est de 90 nm, avec un courant contraire de 2 noeuds (voir 3 parfois!), départ dans l’après midi pour arriver le lendemain de jour au mouillage de Charlotteville.
Dès le départ, le vent étant faible et le courant costaud, nous mettons pas mal de temps à atteindre la pleine mer et les fonds de + de 100m histoire d’éviter les casiers, filets et trouver le courant légèrement atténué.
Ensuite, le loch atteint sa vitesse de croisière mais pour la vitesse GPS, il nous faut la diminuer de + de 2 noeuds. On nous avait prévenu mais bon…..
Au petit matin, nous arrivons au mouillage, jetons l’ancre pour la relever un peu plus tard; le fond est tapis de coraux, et nous ne voulons pas d’une part les abimer, et d’autre part coincer la chaine ou l’ancre. Nous mouillons donc dans 10m d’eau dans un mélange de sable et de gravier. Dès lors de ma plongée pour vérifier l’ancre, je découvre des eaux bien poissonneuse, la suite me donnera raison.
La matinée se passe entre les bureaux des Customs et de l’immigration pour les formalités d’entrée avec un nombre conséquents de papiers à remplir; pas loin de 12 feuillets ! mais uniquement 7€ de frais d’entrée.
Charlotteville est un gros village ; quelques bars bien bruyants, 2-3 épiceries, un marchand de fruits-légumes, une station service définitivement fermée, un DAB (à sec!) mais une belle bibliothèque, un petit hôpital…
Les journées se passent presque au ralenti, avec au programme, baignade/snorckeling (vraiment de très jolis fonds poissonneux!), promenade aux environs et farniente/lecture.
Nous avons eu droit aussi à un rassemblement de bateaux de pêche au gros, de belle unité farcies de cannes à pêche en carbone et de monstrueux moulinets dorés… leur pêche étant principalement des dorades coryphènes (ou Mahi-Mahi).
Une surprise de taille lors d’une de mes plongées, un banc de dauphins arrivaient dans la baie. Ni une ni 2, me voilà aller à leur rencontre, une bonne 10zaine de spécimens, relativement calmes; me voilà donc dans l’eau : sans les voir, j’entendais leur « cris », sorte d’ultra-sons significatifs, ensuite les cherchant à la surface, j’ai aperçu une bulle d’air remontée sous moi… le gros de la troupe me passait dessous ! Mais 2-3 sont remontés me voir, à tourner autour, dont un surtout était très curieux… Il venait me voir mais s’arrêtait à 2 mètres pour repartir aussi sec. Le manège a durer 10 minutes puis ils en sont allés… merci pour la visite !
Nous profitons d’une location de voiture pour visiter la moitié nord de l’île; la côte au vent est assez jolie mais encombrées par les sargasses, au centre une forêt primaire bien verte, et une côte sous le vent très escarpée et de jolies baies; notre préférée : Englishman’s Bay ! avec son petit restau pas mauvais… 
Notre séjour sur Tobago tire à sa fin, nous levons l’ancre pour rejoindre Trinidad et sa baie de Chaguaramas afin de reposer les coques de Mr Happy et passer la période cyclonique au calme… Petit temps au départ puis vers 11h le vent s’est installé et pour finir, Mr Happy s'est éclaté avec des pointes de vitesse à + de 16 noeuds au portant…
En fin d’après midi, nous avons parcouru les 80nm et arrivons au mouillage accueillis par de très grands dauphins et leur pointe de nageoire dorsale rose-blanchâtre. 
La saison se termine, et une 10zaine de jours de travail nous attendent pour bien ranger le cata.

bye bye Union !

c'était temps.... !

nous v'là à Charlotteville...








les fonds...



attention : moment d'émotions avec la rencontre avec des Flippers curieux..






la flore...





Englishman's Bay






cascade...

Bambous géants


marché aux poissons

ses cheveux font le tour de son ventre pour qu'ils ne trainent pas par terre...

Y en a une qui se rejoue Alerte à Malibu....